Tuesday, 5 February 2008

Pou enn fet dan la manyer...





KOUT TET .... MO VINI




KOUT TET... ABOLI

Ce " choulé" - refrain triomphant - de notre séga d'antan est comme un leitmotiv.

* Parce que la Chanson est le témoin privilegié des tranches d'histoires, des tranches de vie,




* Parce que le Grup Abaim a ajouté sa pierre à l'édifice avec un "400 kanon pou kolon", véritable fresque de notre histoire - Album " Enn Syek DeSyek" -2000;

* Parce que Hier et Aujourd'hui forcent la réflexion et exige de faire le lien essentiel, sans lequel tout n'est que constat, amertume et lamentation.
* Parce que Demain est porteur d'Espoir de la vraie Liberté.






Jeudi 31, "Gula" le cyclone, était passé par là ... mais rodait toujours...



Pas une feuille ne bougeait, le ciel passait au rouge , la nature débalancée, les élements bousculés...

Mais ça n'allait pas empêcher l'atelier de Musique du Grup Abaim, ni ses invités Karine Gougerot , photographe et responsable de projets, et Nicholas, informaticien en France, de célébrer à leur manière l'Abolition de L'Esclavage.



Jusqu'à tard dans la soirée, juste après notre séance hebdomadaire de " Do you speak English?" que les faits historiques nous ont rappelé l'effroyable calvaire d'un système dont nous sommes tous les héritiers, bien malgré nous.
- Chants et Danses, théâtre et Comédie Musicale - Tizan ar so 8 Frer- ont renforcé notre conviction de la force de l'Art quand elle est synonyme d'Authenticité,

- Simples petits plaisirs de la bouche - Jeunes et moins jeunes se sont régalés de faratas, "cari gropwa ek somon." Et cerise sur le gâteau, la mousse noire - tout cela - délicieusement préparé par Marie Ange et Alain.

Et puis vint la pluie, drue, sur les feuilles de tôles du centre. Des courts moments de black out - où l'on entendait que le "OOOOOOOhhhhhhhh" qui faisait plus rire qu'autre chose...



Visite aussi de la sœur de notre"Garson" - Marie Claude qui voulait absolument ramener dans ses bagages cette activité d'Abaim pour la communauté en France, pour montrer ce que les jeunes de la cité pouvait réaliser...


Quelle chance de pouvoir bénéficier du regard de Karine pour capturer ses moments de purs plaisirs...Elle était tellement réussie cette soirée... que l'on ne peut que regretter de n'avoir pu la partager avec vous !

Marousia.

4 comments:

Daniella Bastien said...

Byin sagrin pann kapav vini. Alain ti byin dir mwa "to pou rat enn kar to lavi!"
Dany

aurel said...

wi l@sw@re zedi ti drésé net. big mer6 @ karine pu so b@nn zoli foto ki inubli@b. eyyyyy seki p@nn vinn s@ l@sw@ré l@ inn m@ri r@té. ti en@ enn m@ri l@v@yb seryé. Telman ti topo,pena mo pu expliké. bye alor @+

filou said...

mwa ossi mo byien sagrin mo pa ti la...enn lor fwa mo espéré. biz à tout dimoun.

Filou

mitoune said...

hello la compani c sexiikel ki vou debale un truk c tro grave la foto de moi et je me rejoui de pouvoir donner une tres belle image de se kon fais pour les fiesta!!
Nu met la faya a mor et tro grave
ABAIM CEST ENN GRUP ENN GRUP ORIZINAL ET EXTRA MAMA OHHHH...
bISOU bISOU